Monochrome 1.3″ 128×64 OLED graphic display – STEMMA QT / Qwiic

27,95 inc. VAT

Shipped within 2/3 days

Expédié sous 2/3 jours

Available on back-order

Description

Monochrome 1.3″ 128×64 OLED graphic display – STEMMA QT / Qwiic

These displays are small, only about 1.3″ diagonal, but very readable due to the high contrast of an OLED display. This display is made of 128×64 individual white OLED pixels, each one is turned on or off by the controller chip. Because the display makes its own light, no backlight is required. This reduces the power required to run the OLED and is why the display has such high contrast; we really like this miniature display for its crispness!

The driver chip, SSD1306 can communicate in two ways: I2C or SPI. The OLED itself require a 3.3V power supply and 3.3V logic levels for communication, but we include a 3.3V regulator and all pins are fully level shifted so you can use with 3V or 5V devices!

We’ve updated the design to add auto-reset circuitry so that the reset pin is optional. The default interface is now I2C not SPI – since it speaks I2C you can easily connect it up with just two wires (plus power and ground!). We’ve even included SparkFun qwiic compatible STEMMA QT connectors for the I2C bus so you don’t even need to solder!

The power requirements depend a little on how much of the display is lit but on average the display uses about 40mA from the 3.3V supply. Built into the OLED driver is a simple switch-cap charge pump that turns 3.3v-5v into a high voltage drive for the OLEDs.

We have a detailed tutorial and example code for Arduino and Python/CircuitPython for text and graphics. You’ll need a microcontroller with more than 1K of RAM since the display must be buffered. The library can print text, bitmaps, pixels, rectangles, circles and lines. It uses 1K of RAM since it needs to buffer the entire display but its very fast! The code is simple to adapt to any other microcontroller.

Please note that OLED displays are made of hundreds of…OLEDs! That means each pixel is a little organic LED, and if its kept on for over 1000 hours it’ll start to dim. If you want to keep the display uniformly bright, please turn off the display (set the pixels off) when it isn’t needed to keep them from dimming.

TECHNICAL DETAILS

Revision History:

As of Nov 20, 2019 we’ve done a re-design to make the display more plug and play.There is now an auto-reset circuit so that it will reset the display on power up. We’ve also changed the default protocol to be I2C instead of SPI. To convert to SPI mode you will need to cut two jumpers. We have also added two STEMMA QT / Qwiic connectors for plug and play usage! The board size, mounting holes and layout has changed slightly to accomodate these changes.
Breakout Board Dimensions:

PCB: 35mm x 35mm x 5mm / 1.4″ x 1.4″ x 0.2″
Mounting Hole Dimensions: 29.5mm x 29mm / 1.16″ x 1.14″
Mounting Hole Diameter: 2.5mm / 0.1″
Screen: 23mm x 35mm / 0.9″ x 1.4″
Weight: 6.2g
This board/chip uses I2C 7-bit address between 0x3C-0x3D, selectable with jumpers
OLED Display Details:

Diagonal Screen Size:1.30″
Number of Pixels:128 × 64
Color Depth:Monochrome (White)
Module Construction:COG
Module Size (mm):34.50 x 35.00
Panel Size (mm):34.50 x 23.00 x 1.45
Active Area (mm):29.420 x 14.70
Pixel Pitch (mm):0.23 x 0.23
Pixel Size (mm):0.21 x 0.21
Weight (g):2.18
Duty:1/64
Brightness ( cd/m2):100 (Typ) @ 12V
Display current draw is completely dependent on your usage: each OLED LED draws current when on so the more pixels you have lit, the more current is used. They tend to draw ~25mA or so in practice but for precise numbers you must measure the current in your usage circuit.

Monochrome 1.3″ 128×64 OLED graphic display – STEMMA QT / Qwiic

Ces écrans sont petits, d’une diagonale d’environ 1,3 “seulement, mais ils sont très lisibles en raison du contraste élevé d’un écran OLED. Cet écran est composé de pixels OLED blancs de 128 x 64 pixels, chacun étant activé ou désactivé par la puce du contrôleur. son propre éclairage, aucun rétroéclairage n’est nécessaire, ce qui réduit la puissance requise pour faire fonctionner l’OLED et c’est la raison pour laquelle l’affichage a un contraste aussi élevé; nous aimons vraiment cet affichage miniature pour sa netteté!

La puce de pilote, SSD1306, peut communiquer de deux manières: I2C ou SPI. Les OLED eux-mêmes nécessitent une alimentation 3,3 V et des niveaux logiques 3,3 V pour la communication, mais nous incluons un régulateur 3,3 V et toutes les broches sont entièrement décalées de niveau afin que vous puissiez utiliser avec des appareils 3 V ou 5 V!

Nous avons mis à jour la conception pour ajouter des circuits de réinitialisation automatique afin que la broche de réinitialisation soit facultative. L’interface par défaut est désormais I2C et non pas SPI – puisqu’elle parle I2C, vous pouvez facilement la connecter avec seulement deux fils (plus l’alimentation et la terre!). Nous avons même inclus des connecteurs STEMMA QT compatibles SparkFun qwiic pour le bus I2C afin que vous n’ayez même pas besoin de souder!

La puissance requise dépend un peu de la quantité d’écran allumé, mais en moyenne, l’écran utilise environ 40 mA de l’alimentation 3,3V. Le pilote OLED intègre une simple pompe de charge à commutateur qui transforme le 3.3v-5v en un entraînement haute tension pour les OLED.

Nous avons un tutoriel détaillé et un exemple de code pour Arduino et Python / CircuitPython pour le texte et les graphiques. Vous aurez besoin d’un microcontrôleur avec plus de 1K de RAM car l’affichage doit être mis en mémoire tampon. La bibliothèque peut imprimer du texte, des images bitmap, des pixels, des rectangles, des cercles et des lignes. Il utilise 1K de RAM car il doit tamponner tout l’affichage mais c’est très rapide! Le code est simple à adapter à n’importe quel autre microcontrôleur.

Veuillez noter que les écrans OLED sont constitués de centaines de … OLED! Cela signifie que chaque pixel est une petite LED organique, et s’il reste allumé pendant plus de 1000 heures, il commencera à s’atténuer. Si vous souhaitez que l’écran soit toujours aussi lumineux, éteignez-le (désactivez les pixels) lorsqu’il n’est pas nécessaire de l’empêcher de s’estomper.

DÉTAILS TECHNIQUES

Historique des révisions:

Le 20 novembre 2019, nous avons procédé à une nouvelle conception pour rendre l’affichage plus plug and play. Il existe maintenant un circuit de réinitialisation automatique qui réinitialisera l’affichage à la mise sous tension. Nous avons également changé le protocole par défaut en I2C au lieu de SPI. Pour convertir en mode SPI, vous devez couper deux cavaliers. Nous avons également ajouté deux connecteurs STEMMA QT / Qwiic pour une utilisation plug and play! La taille de la planche, les trous de montage et la disposition ont légèrement changé pour s’adapter à ces changements.
Dimensions du plateau:

PCB: 35 mm x 35 mm x 5 mm / 1,4 “x 1,4” x 0,2 “
Dimensions du trou de montage: 29.5mm x 29mm / 1.16 “x 1.14”
Diamètre du trou de montage: 2.5mm
Écran: 23mm x 35mm / 0.9 “x 1.4”
Poids: 6.2g
Cette carte / puce utilise une adresse I2C 7 bits entre 0x3C-0x3D, sélectionnable avec des cavaliers
Détails d’affichage OLED:

Taille de l’écran en diagonale: 1.30 “
Nombre de pixels: 128 × 64
Profondeur de couleur: monochrome (blanc)
Construction du module: COG
Taille du module (mm): 34.50 x 35.00
Taille du panneau (mm): 34,50 x 23,00 x 1,45
Surface active (mm): 29.420 x 14.70
Pas de pixel (mm): 0,23 x 0,23
Taille de pixel (mm): 0,21 x 0,21
Poids (g): 2.18
Devoir: 1/64
Luminosité (cd / m2): 100 (typ.) @ 12V
La consommation actuelle d’affichage dépend entièrement de votre utilisation: chaque LED OLED appelle le courant lorsqu’elle est allumée. Plus vous avez de pixels allumés, plus vous utilisez de courant. Ils ont tendance à tirer environ 25 mA environ, mais pour des nombres précis, vous devez mesurer le courant dans votre circuit d’utilisation.

Reviews

There are no reviews yet.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.