SparkFun VR IMU Breakout – BNO080 (Qwiic)

46,60 inc. VAT

Shipping from 1 to 3 days – Expédition de 1 à 3 jours

Versand von 1 bis 3 Tagen – Verzending van 1 tot 3 dagen

2 in stock

Description

Virtual reality is in, but you shouldn’t have to drop hundreds of dollars to gain access to the technology behind it. Luckily, that’s where the SparkFun VR IMU Breakout comes in. At its heart is Bosch’s BNO080, a combination triple-axis accelerometer/gyro/magnetometer SiP, packaged with a 32-bit ARM Cortex M0+. The BNO080 Inertial Measurement Unit (IMU) produces accurate rotation vector headings, excellently suited for VR and other heading applications, with a static rotation error of two degrees or less. The VR IMU is exactly what we’ve been waiting for: All the sensor data is combined and drift-corrected into meaningful, accurate IMU information. It’s perfect for any project that needs to sense orientation or motion. This IMU breakout board has also been equipped with two I2C Qwiic connectors, in order to make interfacing with the tiny, QFN package a bit easier. It’s part of SparkFun’s Qwiic connect system, so you won’t have to do any soldering to figure out how things are oriented. However, we still have broken out 0.1″-spaced pins in case you prefer to use a breadboard.

The BNO080 was designed to be implemented in Android-based cellular phones to handle all the computations necessary for virtual reality goggles using only your phone. The sensor is quite powerful, and with power comes a complex interface. Thanks to the solder jumpers on the board, you will be able to select between two different I2C addresses, but if I2C is not your first communication choice, the sensor is capable of communicating over SPI and UART as well! We’ve also written an I2C-based library that provides the rotation vector (the reading most folks want from an IMU) as well as acceleration, gyro and magnetometer readings, step counting, activity classifier (such as riding a bike) and calibration.

The SparkFun Qwiic connect system is an ecosystem of I2C sensors, actuators, shields and cables that make prototyping faster and less prone to error. All Qwiic-enabled boards use a common 1mm pitch, 4-pin JST connector. This reduces the amount of required PCB space, and polarized connections mean you can’t hook it up wrong.

Operating Voltage: 1.65V – 3.6V
I2C (Default): Up to 400kHz
SPI: Up to 3MHz
UART: 3Mbps
Rotation Vector
Dynamic Error: 3.5°
Static Error: 2.0°
Gaming Rotation Vector
Dynamic Error: 2.5°
Static Error: 1.5°
Heading Drift: 0.5° / min
Geomagnetic Rotation Vector
Dynamic Rotation Error: 4.5°
Static Rotation Error: 3.0°
Gravity Angle Error: 1.5°
Linear Acceleration Accuracy: 0.35m/s2
Accelerometer Accuracy: 0.3m/s2
Gyroscope Accuracy: 3.1° / sec
Magnetometer Accuracy: 1.4µT
2x Qwiic Connection Ports

 

La réalité virtuelle est bien présente, mais vous ne devriez pas avoir à perdre des centaines de dollars pour avoir accès à la technologie qui la sous-tend. Heureusement, c’est là que le SparkFun VR IMU Breakout entre en jeu. Le BNO080 de Bosch, une combinaison accéléromètre / gyromètre / magnétomètre à trois axes SiP, est livré avec un processeur ARM Cortex M0 + à 32 bits. L’unité de mesure inertielle (IMU) BNO080 produit des en-têtes de vecteurs de rotation précis, parfaitement adaptés à la VR et à d’autres applications d’en-tête, avec une erreur de rotation statique de deux degrés ou moins. L’IMU VR correspond exactement à ce que nous attendions: toutes les données du capteur sont combinées et corrigées en fonction de la dérive en informations IMU significatives et précises. C’est la solution idéale pour tout projet nécessitant une orientation ou un mouvement. Cette carte épanouie IMU a également été équipée de deux connecteurs Qwiic I2C, afin de faciliter l’interfaçage avec le minuscule paquet QFN. Cela fait partie du système Qwiic connect de SparkFun, vous n’avez donc pas besoin de faire de soudure pour comprendre l’orientation des choses. Cependant, nous avons encore des épingles espacées de 0,1 “si vous préférez utiliser une planche à pain.

Le BNO080 a été conçu pour être implémenté dans les téléphones cellulaires basés sur Android afin de gérer tous les calculs nécessaires aux lunettes de réalité virtuelle utilisant uniquement votre téléphone. Le capteur est assez puissant, et avec le pouvoir vient une interface complexe. Grâce aux cavaliers de soudure sur la carte, vous pourrez choisir entre deux adresses I2C différentes, mais si I2C n’est pas votre premier choix de communication, le capteur est également capable de communiquer via SPI et UART! Nous avons également écrit une bibliothèque basée sur I2C qui fournit le vecteur de rotation (la lecture que la plupart des gens veulent d’une IMU), ainsi que des lectures d’accélération, de gyroscope et de magnétomètre, de comptage par étapes, de classificateur d’activité (tel que la conduite d’un vélo) et de calibration.

Le système SparkFun Qwiic connect est un écosystème de capteurs, d’actionneurs, de blindages et de câbles I2C qui rend le prototypage plus rapide et moins sujet aux erreurs. Toutes les cartes compatibles Qwiic utilisent un connecteur JST à 4 broches avec un pas commun de 1 mm. Cela réduit la quantité d’espace requis sur le circuit imprimé et les connexions polarisées signifient que vous ne pouvez pas le brancher mal.

Tension de fonctionnement: 1,65 V – 3,6 V
I2C (par défaut): jusqu’à 400 kHz
SPI: jusqu’à 3 MHz
UART: 3Mbps
Vecteur de rotation
Erreur dynamique: 3.5 °
Erreur statique: 2.0 °
Vecteur de rotation de jeu
Erreur dynamique: 2.5 °
Erreur statique: 1.5 °
Dérive de cap: 0.5 ° / min
Vecteur de rotation géomagnétique
Erreur de rotation dynamique: 4,5 °
Erreur de rotation statique: 3.0 °
Erreur d’angle de gravité: 1.5 °
Précision d’accélération linéaire: 0.35m / s2
Précision de l’accéléromètre: 0.3m / s2
Précision du gyroscope: 3.1 ° / sec
Précision du magnétomètre: 1,4µT
2x ports de connexion Qwiic

Reviews

There are no reviews yet.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.